Essai Gratuit

BLOG

Lexicologix de HappyNeuron Pro - Mon avis d’orthophoniste, par Armelle PINAZO

[fa icon="calendar"] 29 août 2017 14:28:28 / par HappyNeuron

HappyNeuron m’a contactée pour me demander mon avis sur le logiciel « Lexicologix », dernier né de la gamme HappyNeuron Pro pour les orthophonistes. Utilisatrice de certains produits de la gamme depuis plusieurs années, j’ai eu l’occasion d’écrire en 2013 une critique enthousiaste du logiciel « Y’a pas photo », dont j’avais apprécié la polyvalence d’utilisation et la pertinence dans la rééducation des troubles lexico-phonologiques.

 

Alors, en 2017, qu’en est-il de Lexicologix ? Serai-je aussi enthousiaste dans son utilisation qu’avec « Y’a pas photo » ? Pour répondre à ces questions, je vous propose d’évaluer ce nouvel outil à travers trois critères qui me tiennent personnellement à cœur lorsque je dois investir dans un nouveau logiciel : La pertinence du contenu, l’intégration de l’outil dans la relation thérapeutique et l’ergonomie.

  1. Cet outil permet-il de travailler des compétences ciblées ? Dans ma pratique clinique, auprès des enfants comme auprès des adultes, j’essaie d’être pertinente en ciblant mon intervention sur des modules précis du langage.
  2. Cet outil s’intègre-t-il facilement dans la relation thérapeutique ? Bien que le travail soit réalisé sur un ordinateur, je veille à faire prendre conscience au patient des stratégies qu’il utilise.
  3. Cet outil est-il ergonomique ? Il va sans dire qu’un bon outil doit être facile et agréable à utiliser !

Chacun de ces critères sera noté sur 10 points.

 

 

Lexicologix : De quoi s’agit-il ?

Lexicologix créé par Sophie FERRIEUX et Céline ARBIZU, orthophonistes, est un logiciel destiné à la rééducation des troubles lexico-sémantiques chez l’adulte et chez l’enfant. Voilà déjà une première bonne nouvelle : En effet, je me réjouis de pouvoir travailler les aspects lexico-sémantiques sur support numérique.

Lexicologix se compose de dix activités dont la description détaillée est disponible sur le site de HappyNeuron à l’adresse suivante :

https://www.happyneuronpro.com/orthophonie/espace-reeducation/lexicologix/

Voici un aperçu de la liste des ces activités :

Les activités de Lexicologix

 

 

1) Lexicologix permet-il de travailler des compétences ciblées ?

Il s’agit ici d’évaluer la pertinence du contenu, ce qui n’est pas une mince affaire étant donné la densité des activités proposées. Avant toute chose, je tiens à préciser que mon avis reste personnel et issu de ma pratique en libéral et en institution. Je n’ai pas la prétention de pouvoir juger ou remettre en question le travail des auteures qui possèdent une solide expérience clinique et théorique des troubles lexico-sémantiques. Que Sophie FERRIEUX et Céline ARBIZU soient donc indulgentes si mon interprétation s’avérait erronée !

 

Ceci étant dit, je vous propose d’entrer maintenant dans le cœur du réacteur : Parmi les dix activités proposées dans Lexicologix, huit d’entre elles stimulent le système sémantique alors que les deux autres impliquent à mon sens davantage le langage écrit et la mémoire.

 

8 activités pour le système sémantique

Le tableau ci-dessous répertorie les huit activités de Lexicologix qui stimulent plus spécifiquement le système sémantique, bien que d’autres modules du langage ou d’autres fonctions cognitives soient parfois également sollicités.

Tableau des activités de Lexicologix


Les points forts de ces activités :

Je trouve que ces activités possèdent de nombreux points forts qui confèrent une réelle qualité à leur contenu :

 

  • Le lexique est fonctionnelpour les patients car il correspond à la vie quotidienne.
  • La fréquence des mots est contrôlée, ce qui permet de stimuler des patients ayant un déficit de sévérité variable (troubles discrets à sévères).
  • Les liens sémantiques travaillés sont variés (liens associatifs, liens catégoriels, liens holonymiques).
  • Les activités d’appariement visuel, d’appariement sémantique et de classement catégoriel sont des incontournables de la rééducation, je me réjouis de les trouver maintenant sous forme numérique.
  • Les activités d’objets cachés ou intrus offrent l’intérêt de présenter les images en contexte.
  • Certains exercices sont progressifs avec des niveaux croissants de difficulté.

Objets cachés

Exemple de l’activité « Objets cachés »

 

Les points faibles ou les suggestions d’amélioration :

Parmi ces huit exercices, six d’entre eux mériteraient à mon avis davantage de paramétrages, afin de pouvoir travailler dans différentes modalités ou d’isoler les composants à stimuler. Voici donc les améliorations que je propose pour chacun d’eux :

 

Appariement sémantique 

Cette activité de Lexicologix fonctionne à base d’images, ce qui implique uniquement la modalité visuelle et c’est parfait si l’on souhaite travailler dans cette modalité. Il est possible de proposer l’exercice en modalité orale en cachant l’écran et en énonçant les mots proposés. En revanche, j’aurais aimé pouvoir proposer cette activité en lecture avec des mots écrits pour les patients aphasiques qui présentent des capacités résiduelles à l’écrit.

Appariement sémantiqueL’activité « Appariement sémantique » en images

 

Classement sémantique

Outre certains traits sémantiques, cet exercice sollicite la mémoire de travail. J’aurais souhaité pouvoir dissocier la compétence sémantique de la mémoire de travail avec par exemple :

  • Niveau 1 : les images disparaissent au fur et à mesure de leur sélection.
  • Niveau 2 : les images restent affichées malgré leur sélection (comme c’est le cas actuellement) mais ne changent pas de place en cas d’erreur.
  • Niveau 3 : les images restent affichées malgré leur sélection et changent de place en cas d’erreur.

Classement sémantiqueL’activité « Classement sémantique »

 

Classement catégoriel

J’apprécie beaucoup cet exercice et je l’aurais encore davantage apprécié avec :

  • Un premier niveau de difficulté plus simple (uniquement 2 catégories pour les patients les plus sévèrement touchés).
  • L’équivalent uniquement avec des mots écrits (la lecture, toujours la lecture comme capacité résiduelle !)

Classement catégorielL’activité « Classement catégoriel » Niveau 1

 

Jeu du Bac

Je serais restée traditionnelle dans cette activité en conservant la double recherche phonologique et sémantique : Par exemple « Quelle image commençant par C correspond à la catégorie félin ? ».

Jeu du BacL’activité « Jeu du Bac » (Niveau 2)

 

Mémolexique

Je trouve cet exercice extrêmement intéressant pour développer les stratégies d’entraînement mnésique mais, pour ce faire, il faudrait disposer d’un temps non limité. Sans contrainte temporelle, je proposerais volontiers au patient de regrouper un maximum d’images par catégorie, puis de relier les images restantes grâce à une histoire ou à une image mentale inédite afin de les mémoriser toutes plus facilement (les adeptes de la gestion mentale se reconnaîtront !).

Mémolexique

L’activité « Mémolexique » Niveau 2

 

Objets intrus

Dans cette activité, il s’agit de localiser une image intruse, mais qui est déjà énoncée dans la consigne. J’aurais préféré que le patient n’ait aucune indication afin d’effectuer lui-même le travail d’exclusion.

Objets intrus

 L’activité « Objets intrus »

Dans cet exemple, j’aurais préféré la consigne « Trouvez ce qui cloche ! » :)

 

2 activités « annexes »

Découvrons maintenant les deux activités qui impliquent simultanément le langage écrit et la mémoire.

 Tableau des activités "annexes"

J’éprouve quelques difficultés à comprendre comment je pourrais utiliser ces activités dans la rééducation des troubles lexico-sémantiques. J’invite les auteures à voler à mon secours. En revanche, je les utiliserais volontiers dans la rééducation des troubles lexico-phonologiques, à l’oral ou à l’écrit.

 

Ma liste au Père-Noël

Pour en finir avec les doléances, je souhaite maintenant faire part des trois activités supplémentaires que j’aurais aimé voir figurer dans Lexicologix :

  • L’exclusion d’intrus sémantiques dans des catégories
  • Des appariements définition orale ou écrite / image ou action / image
  • Un jugement avec réponse oui / non à des questions portant sur les attributs

 

Au total, je suis satisfaite par la qualité du contenu de Lexicologix, mais davantage de paramètres et des activités supplémentaires seraient les bienvenus.

Note attribuée : 8/10

 

 

2)   Lexicologix s’intègre-t-il facilement dans la relation thérapeutique ?

 

Je vous propose d’évaluer ici un autre aspect du logiciel, à savoir son intégration dans la relation thérapeutique. D’une manière générale, le recours au support informatisé s’avère motivant pour les patients. L’idée est maintenant de savoir si Lexicologix permet un travail métacognitif et une rééducation intensive avec les patients.

 

En ce qui concerne le travail métacognitif, une amélioration serait à prévoir : En effet, le logiciel passe automatiquement à la planche suivante en cas de bonne réponse ou propose la même planche une seconde (et dernière) fois en cas de réponse erronée. J’aurais apprécié un temps de pause après chaque réponse afin de limiter l’impulsivité de certains patients et de procéder à un temps de réflexion sur la réponse proposée (Quelle justification le patient peut-il fournir de sa réponse ? Quelle stratégie a-t-il utilisée ? Quelle éventuelle difficulté a-t-il rencontré ?).

 

En ce qui concerne l’intensité du travail, Lexicologix possède deux beaux atouts :

  • Une bibliothèque d’images généreuse (4500 items)
  • La possibilité de faire travailler le patient chez lui entre deux séances grâce à la fonctionnalité « My HappyNeuron Pro » qui devrait être disponible prochainement. Cette fonctionnalité paramétrable (présente également sur tous les autres logiciels de la gamme) me semble très pratique pour l’exercice libéral, car elle permet d’intensifier la rééducation et donc d’optimiser la récupération. Je l’attends avec impatience…
    HappyNeuron Pro à la maison

Lexicologix est donc un logiciel qui demande une légère adaptation pour s’inscrire pleinement dans la relation thérapeutique mais qui s’avère prometteur pour le travail à domicile entre deux séances.

Note attribuée : 8/10 (et donc bientôt 9/10 !)

 

 

3)   Lexicologix est-il ergonomique ?

Commençons par la forme : Nommé Lexicologix, ce logiciel aurait pu laisser présager une présentation à la thématique gauloise. Il n’en est rien ! En effet, Lexicologix possède un design assez sobre avec des fonds de paysages ou d’animaux et  s’avère fidèle à la charte graphique de HappyNeuron avec sa présentation en losanges. J’apprécie ce design agréable qui convient aux adultes comme aux enfants.

Lexicologix

Lexicologix est intégré à la nouvelle plateforme de HappyNeuron pro. La navigation dans les exercices est intuitive, la sélection des niveaux l’est également : Pas besoin de mode d’emploi. Je regrette simplement que les exercices symbolisés par les losanges  ne soient pas numérotés : Il aurait ainsi été plus facile de s’y retrouver pour éviter de proposer deux fois le même exercice à un patient. Enfin, après chaque exercice, le logiciel calcule automatiquement le taux de réussite et le temps réalisé, ce qui est très pratique !

Ecran de résultats

Les images sont de bonne qualité, quasiment toutes sur fond blanc, mais leur taille me semble un peu réduite pour les patients âgés ou présentant des troubles visuels.

Enfin, la voix qui énonce les consignes me semble quelque peu « assourdie ». Vous me direz peut-être que c’est un détail mais lorsqu’on travaille avec des patients qui présentent des troubles de la communication, la qualité de la voix a son importance.

 

Lexicologix se veut « résolument intuitif ». Mon avis le confirme avec une appréciation globalement très positive : Lexicologix est un logiciel agréable à utiliser.

Note attribuée : 9/10

 

 

Le mot de la fin

Pour conclure, mon avis sur Lexicologix s’avère très positif grâce à son contenu de qualité, à son ergonomie intuitive et à la possibilité de travail entre deux séances qu’il propose. Certaines améliorations seraient à prévoir pour m’enchanter totalement : Un paramétrage plus important, des activités supplémentaires, un temps de pause entre chaque planche et des images plus grandes. Puissent ces vœux être entendus…

Un dernier aspect : Lexicologix constituera un investissement durable puisque la qualité du service après-vente chez HappyNeuron est irréprochable. Il ne me reste plus qu’à vous conseiller de l’essayer à votre tour !

 

Sujets : Tous les articles

HappyNeuron

Rédigé par HappyNeuron

Découvrez l'abonnement !

logo_hnpro_landing-1.png
Essai Gratuit
En savoir +

Inscrivez-vous !

Nos dernières actualités, nos promotions, nos évènements, nos ressources gratuites...

Suivez-nous !